Dernière publication Ed2A

déplavcebc.jpg

Ouvrage en publication nationale

 

dès le 1er septembre !

Olivier GÉRARD

PRIONS POUR LA MORT

Synopsis :

 

Pas de prière pour ce prion-là, un virus qui, comme la Covid, infeste notre monde.

 

Dans les mains d'Ellsner, deuxième mastodonte mondial des laboratoires pharmaceutiques, le prion devient l'instrument diabolique pour engloutir Martonne, le petit mais génial inventeur indépendant d'une molécule qui va révolutionner le traitement du cancer du poumon, et qui refuse de se laisser acheter.

 

Une seule issue pour Martonne, devant l'irruption fatale du prion au milieu de son projet : fuir.

 

Mais le requin n'est pas prêt à lâcher sa proie.

 

L'auteur :

 

L'auteur, Olivier GÉRARD, est juriste de formation, puis marin par devoir militaire.

 

Réalisateur et scénariste, après avoir fait ses débuts au cinéma en assistant, entre autres, Orson Welles, Louis Malle, Philippe de Broca, il a écrit et réalisé de nombreuses émissions de télévision. Celles-ci l’ont mené à travers le monde.

 

Prions pour la mort est son cinquième roman.

Le premier de couverture à partir

d'une œuvre de l'artiste Sergio Ceccotti :

Le premier de couverture de l’ouvrage « Prions pour la MORT » d’Olivier GÉRARD est une réplique de l’une des œuvres de l’artiste italien Sergio Ceccotti.

Sergio Ceccotti vit et travaille à Rome.

 

Il est le peintre de la normalité. La banalité du quotidien constitue la trame de ses fictions picturales qui révèlent les paradoxes et les angoisses de notre époque.

 

Ses œuvres ont souvent pour cadre les villes de Rome ou de Paris qui offrent de réels décors cinématographiques à ses narrations. Opérant de subtiles distorsions de la réalité, Sergio Ceccotti pointe l'étrangeté du quotidien par un trop-plein de banalités ou par la présence énigmatique d'objets familiers. Multipliant les allusions à l'actualité, la littérature, aux comics, films noirs et romans-photos, il instille le doute dans l'esprit du regardeur, piégé dans un réseau complexe de correspondances.

 

Influencé par la Nouvelle Objectivité, l'étrangeté de Giorgio de Chirico et le Pop Art américain, Sergio Ceccotti propose une vision globale des aspects hétérogènes de nos vies métropolitaines rationalisées. Sous son pinceau, l'objet le plus anodin peut saper profondément toutes nos certitudes.

415228_1_m.jpg
564789_1_m.jpg
566139_1_m.jpg
133a241260bc906cdfc5f1c281651fbb.jpeg
20978_1_m.jpg
déplavcebc.jpg