Nouveauté
janvier 2022 !

Ed2A Premier de couverture de BABEL IS BACK de Liam Fauchard.jpg

« Un lecteur sage fuit un vain amusement et veut mettre à profit son divertissement. » Nicolas BOILEAU.


De nos jours, le divertissement - entertainment - est omniprésent dans les loisirs des humains. Au point de constituer la majeure partie de ce temps non contraint pour environ les deux-tiers des Terriens.
De plus, le foisonnement des publications, séries télévisées, streaming, musiques sous casque, fournitures de tablettes... est tel que bientôt plus personne n’aura de repères communs. Dès lors, comment communiquer et échanger en toute altérité empathique ?

 

Après avoir dressé le tableau des difficultés de communication entre cultures, sociétés, clans, civilisations différentes, et pointé du doigt l’inculture des médias dominants qui entretiennent la doctrine de la peur versus la pédagogie de l’intelligence, les opinions idéologisées simplistes versus les données factuelles, il montre, au moyen d’un optimisme inquiet, quelles seraient les pistes de raccordement possibles : science, musique, mathématiques, spatial, amour...
 

Dans sa postface, Gérard GUIGOURES apporte des contrepoints aux analyses et approches de l’auteur et le questionne sur une approche plus littéraire et poétique qui pourrait (hypothèse) déboucher sur « Babel is gone ». Il a été avocat avec une activité de consultant, de formateur et de conférencier, non seulement sur le plan juridique, mais également sous l’angle de la négociation entre les employeurs et les syndicats et du fonctionnement des institutions représentatives du personnel. Son intérêt s’est orienté vers les thèmes socio-politiques dans le cadre du cyberspace.